Plan par étapes pour réaliser un mur passif

  1. 1

    La paroi intérieure du mur creux est maçonnée ou collée avec le cordeau à l’extérieur de sorte que la paroi intérieure soit bien plane du côté contre lequel l’isolation doit être placée.

  2. 2

    Du côté extérieur de la paroi, on marquera le niveau au-dessus de la surface de référence. Il contribuera à la naissance horizontale de la première couche d’isolation.

  3. 3

    Il est conseillé de commencer par poser toute la première couche de panneaux isolants, dont les raccords ne seront pas collés, avant d'entamer la couche externe. Seule cette manière de procéder permettra un contrôle efficace de l'avancement du chantier.

  4. 4

    La première couche d’isolation a été placée. Veillez à ce qu’elle se raccorde parfaitement à la façade! Cette couche pourra être temporairement fixée au moyen de p.ex. chevilles Borgh du type MIP clou d’isolation (environ 2 pièces placées diagonalement par panneau d’isolation ou similaire, leur épaisseur étant adaptée à l’épaisseur de la première couche d’isolation). Si la seconde couche d’isolation est posée rapidement après la première couche, la première couche pourra être fixée avec de la colle. Pour la fixation de la cheville, un trou devra être percé avec une perceuse à percussion diamant 8 mm sans position de frappe ou de marteau.

  5. 5

    La deuxième couche d’isolation a été installée. Les panneaux sont croisés avec les joints verticaux et horizontaux par rapport aux panneaux de la première couche d’isolation.

  6. 6

    Les joints entre les panneaux d’isolation rigides seront obturés avec un ruban adhésif de la gamme du fournisseur de l’isolation. Cet adhésif doit être collé de manière totalement étanche au vent. Non seulement les joints horizontaux et verticaux, mais aussi les angles doivent être revêtus au moyen d'un ruban adhésif fourni spécifiquement à cet effet. Lorsqu’on utilise de l’isolation souple, l’obturation à l’aide de ruban adhésif ne sera pas nécessaire. Il faudra par contre veiller à ce que les panneaux soient parfaitement posés les uns contre les autres.

  7. 7

    L’ancrage de la deuxième couche d’isolation s'effectuera au moyen d’une cheville de 250 mm avec un crochet d'ancrage de 400 mm pour une épaisseur d'isolation de 160 à 200 mm. Pour la pose de cette cheville, il faudra percer un trou dans le bloc treillis à travers l’isolation à l’aide d’un foret diamanté de 8 mm… La cheville sera enfoncée dans le trou avec un marteau. Les crochets d’ancrage seront ensuite placés dans les chevilles

  8. 8

    Les membranes d'étanchéité pourront être relevées entre la première et la seconde couche d'isolation rigide, de manière à devoir seulement couvrir une distance plus courte et ne pas devoir percer la première couche afin d'améliorer l'action de l'isolation. Ces membranes seront de préférence fixées à l'aide d'ancrages mécaniques. Sur le marché sont actuellement aussi disponibles des ancrages de fabrication différente. Pour tout complément d'information à ce sujet, veuillez contacter Wienerberger.